COVID-19: Les chercheurs de NanoQAM dans les média

Plusieures interventions sur Radio-Canada

Les chercheurs de NanoQAM sont impliqués à différents niveaux dans les recherches dans la lutte contre les COVI-19. Plusieurs d’entre eux ont notamment donné des entrevues à Radio Canada durant les derniers jours à ce sujet.

COVID-19 : le monde des nanos en effervescence

Le Pr. Mohamed Siaj est notamment intervenu dans le cadre de l’émission Les Années Lumière du 26 Avril sur les solutions issues des nanotechnologies pour lutter contre le SRAS-CoV-2.

Détecter, lutter et traiter la COVID-19 à la même échelle que le virus SRAS-CoV-2. Des chercheurs s’activent pour trouver des solutions dans le monde de l’infiniment petit, soit celui des nanotechnologies. Ce domaine, qui réunit plusieurs disciplines, fait référence à la manipulation et l’étude de la matière à des dimensions de 1 à 100 nanomètres (1 nanomètre = un milliardième de mètre). Certains chercheurs croient que pour vaincre l’ennemi, il faut toute une armée de petits soldats de même taille que le virus lui-même.

Source : Radio-Canada

Prédictions et faits, 5G et coronavirus

Dans un autre ordre d’idée, le Pr. Dominic Deslandes est quand à lui intervenu dans le cadre de l’émission Moteur de recherche du 21 Avril pour réfuter le lien entre la 5G et la COVID-19.

Contrairement à ce que de nombreuses personnes disent depuis quelques mois sur les réseaux sociaux, aucune base scientifique ne permet de conclure que la 5G propage la COVID-19 ou encore qu’elle affaiblit le système immunitaire, et donc qu’elle facilite la contagion chez l’être humain. Voilà ce qu’affirme sans détour Dominic Deslandes, professeur de génie électrique à l’École de technologie supérieure. Celui qui dit répondre régulièrement à des questions de la part de la population sur l’avènement de la 5G se veut rassurant au sujet de cette nouvelle technologie.

Source: Radio-Canada